Un consortium à la pointe des technologies


Pour atteindre les objectifs ambitieux de transformation de l’agriculture à l’ouest du Kenya, la société d’agritech itk, qui anime de projet KILIMO, a mis en place un consortium technologique composé de trois partenaires, dont Airbus. Depuis juillet 2020, ils contribuent à la co-conception et à la validation des étapes clés du projet Kilimo. Cet automne, a démarré l’intégration des images satellites et d’une modélisation du cycle du carbone dans le futur outil.

L’équilibre entre rendement et environnement est la clé de voute du projet KILIMO. Le projet permettra aux petits agriculteurs qui aujourd’hui ont du mal à assurer leur autonomie alimentaire, de faire un bond en avant sur des pratiques culturales innovantes et durables, en bénéficiant des technologies d’imagerie satellitaire, de modélisation agro-environnementale (climato-intelligente) et de distribution d’informations adaptées pour les responsables de filières jusqu’au conseil agricole personnalisé aux petits producteurs.

Le projet s’articule autour de trois dimensions de travail : l’imagerie satellite et son analyse, la modélisation agro-environnementale et la digitalisation de services issus des données analysées des acteurs de la filière jusqu’aux producteurs.

En connectant ces technologies entres elles, l’objectif de KILIMO est de démontrer qu’une agriculture de transition bas carbone est possible par une nutrition maitrisée à l’aide d’indicateurs agro-environnementaux issus de la modélisation des cycles du carbone et de l’azote au cœur du pilotage des pratiques agricoles.

Le comté du Vihiga sera ainsi le pilote d’une transition agroécologique soutenue par le numérique, transformation qui pourra être étendue à la totalité du Kenya pour l’ensemble des chaines de valeurs agricoles.

Airbus : imagerie satellitaire et saisie d’informations en temps réel

Airbus est le leader mondial de l’aéronautique, de l’industrie spatiale et des services associés. Ses constellations de satellites toujours plus performants en font un acteur de premier plan pour l’observation de la planète et l’accès à de nouveaux services pour l’agriculture.

Pour le projet KILIMO, Airbus effectue le détourage automatique des limites de parcelles agricoles sur la base d’images satellites haute définition. Les informations d’Airbus délivrent une cartographie claire de l’emplacement des champs pour contribuer à la construction de la base de données sur les terres agricoles.
Grâce à ses techniques optiques de pointe, Airbus génère et met à disposition sur le cloud des indicateurs à haute valeur ajoutée: des mesures temporelles de paramètres biophysiques, tels que l’indice foliaire (LAI), permettant de suivre le développement des cultures.

Avec les données des pratiques culturales des producteurs, ce paramètre biologique sera intégré au modèle de culture d’ITK pour déterminer les dates et quantités optimales d’apports nutritionnels à fournir aux cultures, une information de grande valeur transmises aux agriculteurs via la plateforme FieldSim construite par e-tumba, filiale d’ITK.

LocateIT : Système kenyan d’information géographique (SIG)

LocateIT est le fournisseur de services du gouvernement de Vihiga pour ses services de SIG. L’entreprise est également la distributrice d’Airbus au Kenya (relayant localement les activités géospatiales pour maximiser les bénéfices locaux et la durabilité des projets). LocateIT coordonne toutes les opérations avec les autorités locales du Kenya.

La société a en charge la base de données foncière agricole construite conjointement entre les partenaires et le déploiement de la solution de pilotage agricole des autorités et agents de vulgarisation jusqu’aux producteurs kenyans.

GE-DATA : Analyse d’images géospatiales et base de données sur les terres agricoles

GE-DATA est spécialiste de la production de statistiques agricoles géospatiales à partir d’images satellites. L’entreprise crée des bases de données parcellaires (parcelles agricoles) et de connaissances des agriculteurs. Sa mission pour le projet KILIMO est de coupler les images satellites d’Airbus avec la vérification au sol, pour estimer la superficie totale des champs et l’analyse du maïs sur le Comté de Vihiga. Il associe également les cartes d’Airbus à certaines enquêtes sur le terrain pour classer les données d’images.

itk : Entreprise de modélisation intelligente de l’agriculture et responsable du projet

Itk est une entreprise d’intégration des connaissances issues de la recherche scientifique et de l’expertise sur le terrain, qui fournit des outils d’aide à la décision stratégique à partir de modèles agronomiques climato-intelligents, et à la prévision et à la gestion des risques, ainsi que des outils pour la gestion des élevages.

Itk utilise la modélisation agronomique pour intégrer et prévoir les répercussions des pratiques agricoles et du climat sur la productivité agricole et l’impact environnemental.

Les modèles de culture, comme celui utilisé pour le modèle du maïs au Kenya, est un modèle mécaniste alimenté par des données climatiques pour créer un « jumeau virtuel » du champ, basé sur des processus biologiques tels que la phénologie, la production quotidienne de biomasse, les équilibres hydriques et nutritionnels et le rendement. Ce « jumeau » du champ permet de mieux définir et organiser les pratiques agricoles en prédisant leur impact sur le rendement et la santé des sols.

À côté du modèle végétal, le modèle du sol comprend la dynamique du cycle de l’eau, du cycle de l’azote et du cycle du potassium. En développant un nouveau module pour le cycle du carbone, itk intègre une nouvelle composante de la santé des sols et fait de Kilimo un projet à co-bénéfice climatique. Au sein de Kilimo, ce nouveau modèle sera remis en question par la vérification terrain par la mesure du sol entre les saisons agricoles. L’impact des pratiques recommandées par la FAO sur la dynamique du carbone des sols sera étudié afin de lier le modèle à la séquestration du carbone.

L’intégration des technologies Airbus et GE-data permettra de construire la base de données des exploitants et de leur terres agricoles et d’alimenter le modèle avec des intrants en temps réel. Le modèle permettra de générer un itinéraire technique individualisé transmis via l’outil FieldSim (E-tumba) à l’ensemble des acteurs de la filière

FieldSim : Digitalisation du pilotage de la filière agricole

L’outil FieldSim est une plateforme numérique connectée aux modèles agro-environnementaux d’itk pour traduire les sorties du modèle en itinéraire technique personnalisé comme par exemple, pour les producteurs, le volume et la date d’application d’une fertilisation (SMS ou message vocal en langue locale) et pour les autres acteurs de la filière, une agrégation géographique adaptée pour permettre une meilleure gestion de l’approvisionnement en intrants à plus large échelle.

FieldSim fait partie de la solution KILIMO et contribue au projet en synthétisant des indicateurs complets, en surveillant la chaîne agricole et en communiquant des données de grande valeur jusqu’au niveau des agriculteurs.